22 novembre 2005

jul23114

Le Collectif des Artistes du Web "CArtW" a le plaisir de vous présenter l'Association "Grégory et Didier" et le soutien qu'il compte lui apporter :

A la suite d'un accident qui a coûté la vie à deux garçons de 9 ans, une association portant leur nom " Grégory et Didier " a vu le jour il y a cinq ans, sous l'impulsion de leurs parents. Elle a pour but la protection des enfants défavorisés de quelque manière que ce soit.

Depuis sa fondation, elle a été active en Roumanie par diverses actions, notamment la collecte et la distribution d'importantes quantités de vêtements, de lits d'hôpitaux, d'ordinateurs et de matériel scolaire. L’association a également acquis et restauré une grande ferme destinée à la formation d’une vingtaine de jeunes issus d’un orphelinat. De plus, elle parraine l’aide aux enfants qui ont de grands problèmes de santé et s'occupe d'intervenir pour des soins en Suisse quand cela est nécessaire.

C'est aussi aux enfants défavorisés de Suisse que l'Association consacre ses efforts, entre autres en mettant en place des camps de vacances sportives visant à offrir aux enfants l'énergie dont ils ont besoin pour surmonter leurs difficultés.

Des activités telles que la grimpe, le snowboard, le ski nautique ou l’équitation, sont organisées avec le soutien inconditionnel de la sœur de Grégory, Géraldine Fasnacht (gagnante de l'X-treme de Verbier 2002-2003), et de son mari, Sébastien Gay (Broad Peak 2004 avec Jean Troillet et l'Arête Valaisanne avec Claude-Alain Galland), tous deux membres actifs de l'association et sportifs professionnels.

Afin d’apporter un soutien supplémentaire à l’association dans ses actions, un Collectif d'Artistes du Web, nommé CArtW, composé de membres qui ont comme passion commune la photographie, se propose d’offrir des images destinées à la réalisation de cartes photographiques. Les bénéfices des ventes étant entièrement reversés à l'Association " Grégory et Didier ".

Vous découvrirez en cliquant sur les liens "Collection no1", "îles et Soleil" et "Voyages & Découvertes" en haut à gauche, les photos qui composent ces premières séries de cartes photographiques disponible dès maintenant :-)

Vous pouvez réagir ou nous laisser un petit mot en cliquant sur le lien "commentaires" ci-dessous.

Si vous avez des questions ou désirez de plus amples informations, n'hésitez pas à me contacter en cliquant sur le lien à droite "contacter l'auteur".

Encore un grand merci à tous les acteurs de ce projet qui n'aurait jamais vu le jour sans leur précieuse implication et participation !!!

Stéphane Kindler

Posté par Bulldog à 11:17 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Le Collectif des Artistes du Web

    Je vais faire ce que je reproche aux autres: m'assoir, ne rien faire, et critiquer.

    Aider des enfants nécessiteux, c'est bien. Personne ne peut être contre. Leur fournir des vêtements, de la nourriture etc... très bien. Leur donner les moyens de s'instruire: un grand bravo! c'est ce qui va leur permettre de sortir de leur condition. A mon avis, s'il n'y a qu'une action à mener, c'est celle là.

    Mais les amener en vacances ça sert à quoi (à part se donner bonne conscience)? c'est la solution de facilité, la solution la moins implicante, mais ça ne sert à rien. c'est un emplatre sur une jambe de bois. On les sort de leur misère pour une semaine ou deux, on leur dit "voila ce que tu aurais si tu n'étais pas nécessiteux" et on les replonge dans leur misère.

    Quant à la Suisse... qu'attendre d'un pays qui, avec son secret bancaire, vit de l'argent du crime?

    Puisque vous êtes des artistes (c'est vrai, la preuve: vous le dites vous-même), apprenez leur plutot à apprécier l'art. Sortir de la misère, c'est d'abord dans la tête que ça se passe.

    Posté par persee, 22 novembre 2005 à 11:49 | | Répondre
  • Faire du bien, c'est mal?

    Je vais peut-être aussi faire ce que je ne reproche pas aux autre (ou alors, je serai obligée de me le reprocher à moi aussi): m'asseoir, ne rien faire, mais je ne vais certainement pas critiquer. Je vais peut-être attendre que ça se passe, en sachant très bien que ça ne passera (malheureusement) pas, et je resterai quoi qu'il arrive infiniment reconnaissante envers les personnes qui mettent de l'énergie et du coeur à monter des projets comme ceux-ci.

    J'ai un sentiment de tristesse en lisant le commentaire ci-dessous (ou ci-dessus...) et il a motivé ma réaction présente. Il vous aurait mieux fallu, M. ou Mme ?, garder votre énergie pour autre chose (s'impliquer dans des projets qui vous semble juste par exemple...). Des enfants pourront, ne serait-ce qu'une seule fois, prendre des vacances, se remplir de joie pour atténuer le malheur, puiser la force nécessaire pour continuer encore, pour se dire que tout n'est pas terne, pour mettre un coin de ciel bleu dans leurs horizons nuageux ou carrément orageux... Choisissez une seule des options pré-citée, elle sera largement suffisante pour justifier que ce projet-vacances n'est pas inutiles.

    Si effectivement il y a des gens qui s'asseyent et qui ne font rien, ça n'est en tout cas pas à eux de descendre le boulot de ce qui font que ça bouge...

    Il y a ceux qui font que ça se passe...
    Ceux qui attendent que ça se passe...
    Et ceux qui se demandent ce qu'il se passe...

    En espérant que les mauvais commentaires mal choisis n'altèrent en rien l'énergie et la solidarité des gens qui gravitent et qui s'investissent dans l'Association Gregory et Didier, je vous dis bonne chance, vous souhaite plein de courage et, avec un peu d'avance, vous transmets mes meilleures voeux pour ces Fêtes de fin d'année.

    Joëlle

    Posté par Joëlle, 22 novembre 2005 à 16:49 | | Répondre
  • A l'attention de persee..Je vous joint la réponse de Jacqueline, fondatrice et vice-présidente de l'Association Grégory et Didier :

    Afin de répondre à vos "critiques", nous désirons tout d'abord rappeler que l'Association Grégory & Didier protège les enfants défavorisés :

    - pauvreté
    - maladie
    - handicap
    - manque d'amour
    - abandon

    Depuis 2001, nous travaillons assidûment en Roumanie, où nous supportons des enfants, des adolescents, des jeunes-gens et jeunes-filles et leur famille, en bonne santé, également pauvres, malades ou handicapés des manières suivantes :

    - financièrement, pour leurs études, pour l'achat de leurs médicaments, pour leurs soins, pour payer leur loyer, leur chauffage ou simplement leur nourriture
    - affectivement, en passant du temps avec eux, en les écoutant, en essayant de leur donner du courage et de l'amour
    - avec du matériel, en envoyant 3 à 4 camions par an (chaque camion coûte Fr. 4'000.-, sans compter tout le travail physique impliqué),
    - en formant des jeunes sortis d'orphelinat dans des métiers manuels durant 4 ans, en les recevant chez nous, dans "La Maison de Grégory & Didier" que nous avons achetée Fr. 150'000.-
    - etc.

    Comme nous stoppons les camions pour l'instant, pour des raisons ne dépendant pas de notre volonté, nous avons décidé d'offrir le temps disponible à des enfants suisses qui sont défavorisés en Suisse. Comment pouvez-vous imaginer que nous allons les emmener en vacances sans nous investir dans leur vie? sans nous intéresser à eux? sans les suivre? Vous ne connaissez pas bien les personnes de cette association. Nous avons déjà débuté dans ces projets en organisant tous les mercredis des rencontres avec des enfants défavorisés et les emmenons faire de la grimpe, des journées de ski ou de snowboard, nous les emmenons en week-end. Ceux qui viendront en camps de vacances continueront s'ils le désirent à nous rejoindre pour ces rencontres hebdomadaires.

    Ne pensez-vous pas non plus qu'étant nous-mêmes (les président et vice-présidente de l'Association Grégory & Didier) directeur et directrice d'une école de langues et d'une galerie d'art, que nous omettons de les initier à l'art, à l'apprentissage des langues et autres?

    Quand vous dites reprocher aux autres de s'asseoir de ne rien faire et de critiquer... pouvons-nous savoir ce que vous faites? Quelle expérience vous avez dans ces actions humanitaires et pourquoi vous vous permettez des critiques sans vous renseigner d'abord sur les actions réelles entreprises?

    Nous aurions préféré que vous posiez d'abord vos questions, avant d'apporter vos jugements.

    Posté par Stéphane, 22 novembre 2005 à 16:55 | | Répondre
  • Merci Joëlle pour ces "paroles" positives et intelligentes et je vous souhaite également avec un peu d'avance tous mes voeux

    Stéphane

    Posté par Stéphane, 22 novembre 2005 à 17:00 | | Répondre
  • Génial!

    Moi je n'ai qu'un mot à dire: Chapeau!
    Bravo pour ce que vous faites, bravo pour tout ce que vous apportez à ces enfants qui ne sont pas gâtés par la vie.
    C'est bon de savoir que certaines personnes sont préoccupées par ce qui se passe.
    Je vous applaudis, autant que je respecte votre association. Si vous avez besoin de photos ou autres, faites-moi signe!

    Posté par Nvini, 30 mars 2006 à 08:06 | | Répondre
  • Merci Nvini, je t'envoie un mail

    Posté par Stéphane, 31 mars 2006 à 09:56 | | Répondre
Nouveau commentaire